Appelez-nous au : 0 489 610 133 - appel gratuit depuis une ligne fixe

50 millions de $ de royalties sur un vaccin contre Ebola

Publié le : 13/12/2014 19:26:17
Catégories : Billet d'humeur

Ebola - Merck & Newlink Genetics, 50 millions de Dollars...

50 millions de $ de royalties sur un vaccin contre Ebola 

Ebola ne fait pas que des malheureux, manifestement. Le géant pharmaceutique Merck & Co a annoncé le 24 novembre 2014 avoir payé 50 millions de dollars pour les droits sur un vaccin expérimental contre Ebola développé par une société américaine, NewLink Genetics Corp. La somme sera réglée en deux fois : 30 millions de dollars immédiatement, puis 20 millions de dollars supplémentaires lorsque les nouveaux tests cliniques seront en cours, pendant le premier trimestre 2015.

Pourquoi un prix aussi faramineux ? Et comment les dirigeants de Merck & Co comptent-ils se « refaire » sur cette opération ?

C'est bien simple : ils savent qu'ils pourront vendre des millions de dose de vaccins aux gouvernements occidentaux, qui paieront avec l'argent des citoyens comme vous et moi, que nous soyons d'accord ou non. Déjà les autorités sanitaires américaines ont donné leur accord pour un essai à grande échelle sur les êtres humains début 2015, ainsi que pour un vaccin développés par le concurrent GlaxoSmithKline. Bien entendu, aucune garantie n'est donnée sur l'innocuité de ces vaccins. On se contentera de rappeler que des milliers de cas de narcolepsie (une maladie grave et invalidante) avaient été provoqués par la campagne totalement inutile et ruineuse de vaccination contre la grippe H1N1.

Des leçons de cette tragique expérience ont-elles été tirées ? Il semble bien que non. Que le virus Ebola continue ou non à se répandre sur le terrain (elle est en diminution au Libéria, le pays le plus touché, avec 20 nouveaux cas par semaine contre 80 au plus fort de l'épidémie, en septembre dernier), la psychose va continuer à être entretenue dans les médias et dans les milieux politiques, pour justifier.

1) Des rallonges budgétaires pour tous les « organismes internationaux » actifs dans cette lutte, et qui, à force de lobbying, sont en train d'obtenir 6,2 milliard de dollars, soit 1 million de dollars par personne décédée d'Ebola. Rappelons que, en Afrique, des millions de personnes meurent chaque année parce qu'on a pas su trouver quelques dollars pour un médicament contre la diarrhée, le paludisme, le choléra, la tuberculose et tout simplement la malnutrition.

2) Des autorisations et bourses seront données hâtivement au complexe pharmaco-industriel pour tester des médicaments et des vaccins massivement sur des êtres humains, qui seront ensuite administrés, si nécessaire par la force, à de larges pans de la population.

Cela se produira en 2015.

Source : Sante Nature Innovation [santenutrition@sante-nature-innovation.fr]

Merck               Newslink Genetics               Sante, nature et innovation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)