Appelez-nous au : 0 489 610 133 - appel gratuit depuis une ligne fixe

LE COCA COLA

Publié le : 19/11/2014 03:33:17
Catégories : Billet d'humeur , Espace Santé

Le Soda Coca Cola

Un “problème grave” que je dénonce depuis des années dans toutes mes conférences !

Dans les publicités de l’année 2013, Coca semblait découvrir que "l'obésité est un problème qui nous concerne tous". Quel scoop !!

L’Amérique semble prendre la mesure du “ problème” dans différents états. A New York la ville a décidé d'imposer une interdiction partielle des ventes de sodas de plus d'un demi-litre qui s'appliquera dans les restaurants, les stades et les salles de cinéma. Une idée pour lutter contre l'obésité. Dans une ville dont 58% des habitants sont obèses, selon des statistiques de la mairie. En californie , Coca-Cola a annoncé que la recette de sa boisson allait être modifiée pour faire disparaître le E-MEI. Ce colorant serait cancérigène mais on le trouve également dans d’autres sodas, dans les sauces soja et certaines bières. « Contrairement au caramel préparé chez soi, en faisant fondre du sucre dans une poêle, la version artificielle à l’origine de la couleur “coca” est le fruit de la réaction chimique obtenue par l’association de sucre, d’ammoniaque et de sulfites portés à haute température ». Les experts affirment que ce type de caramel pourrait provoquer des milliers de cancers du poumon, du foie, de la thyroïde et de la leucémie ».

Mais d'autres composants présentent aussi des dangers pour la santé. À cause de l’acide phosphorique, le Coca-Cola est très acide, il a un pH entre 2,5 et 2,7. Cette acidité et le sucre diminuent encore plus le pH de la bouche et favorisent d’autant plus le développement de caries et les parodontoses. Or l’équilibre acido-basique de notre organisme, pour une personne en très bonne santé, par le contrôle du PH urinaire, se situe à 7. Il y a loin de 2.5 à 7 !!! L’acide phosphorique est connu aussi pour ralentir la digestion, favoriser les maladies osseuses, comme l’ostéoporose ou l’arthrose, en freinant l’assimilation du calcium par les os. Favoriser les calculs rénaux et le fonctionnement des reins.

Toutes les maladies étant en relation avec l’équilibre acido–basique, y compris le cancer, vous pouvez facilement imaginer l’effet du Coca Cola sur la santé.

L'aspartame

... ce faux sucre, présent dans les sodas light ou zéro, est tout simplement à l’origine répertoriés de 92 troubles et maux divers tels que (pour n’en citer que quelques-uns) : Alzheimer, cancers, tumeurs, lupus, lymphomes, problèmes cardiaques, dépression, diabète, prise de poids, etc. Une majorité de personne en surpoids ou diabétiques l’utilise avec bonne conscience par manque d’ informations. Je me souviens, lors d'un séjour au Canada, il y a de cela des années,  de ma surprise en lisant dans le journal, que Coca Cola avait planté des milliers d'hectares de stévia en Amérique latine. J'avais commenté à mes amis qu'en fait Coca était en train de se constituer des stocks de stévia pour remplacer l'aspartame. Je ne me suis pas trompée puisque va sortit d'ici peu à la vente le Coca vert !! Quelle ironie du sort quand on sait qu'au meme moment une livraison de stévia, en provenance du Canada, m'était saisie à la douane.  En plus de la perte de la marchandise  et du transport pré payés,  il avait fallu que je paye pour détruire la livraison!! mais je ne suis pas Coca Cola... Le danger de l’obésité de plus en plus répandu.

Une cannette de Coca-Cola (33 cl) contient 35 g de sucre soit l’équivalent de 7 morceaux de sucre ! Une bouteille de 2 L de Coca-Cola contient 212 g de sucre soit l’équivalent de 42,5 morceaux de sucre !

Je connais personnellement des personnes qui en boivent entre 1 et 2 litres par jour!

D’après l’OMS (Organisation Mondiale pour la Santé), un adulte sur deux est en surpoids et un sur six est obèse dans le monde. Plus de 20 millions de français sont en surpoids ou obèses, Aux USA 62% des adultes qui boivent au moins un soda par jour le sont. Une grande étude sur 43 000 adultes et 4 000 adolescents a démontré que boire un ou plusieurs sodas par jour, augmente de 27% la probabilité de devenir obèse.

Données économiques sur l'entreprise Coca Cola

La Coca-Cola Company est l'une des plus grandes sociétés mondiales dans les boissons non alcoolisées et l'une des plus importantes sociétés américaines. La marque vend 1,7 milliards de boissons par jour dans plus de 200 pays du monde ! En 2010, le groupe Coca-Cola a fait un chiffre d’affaires de plus de 26,5 milliards d’euros soit une progression de 45% par rapport à 2006. Le Mexique est le premier pays au monde pour sa consommation annuelle par habitant de Coca-. Cola, avec une moyenne de 225 litres/personne et par an. Un Français boit en moyenne 22,7 litres de Coca-Cola en un an. Aux Etats-Unis, la consommation de Coca- Cola atteint “seulement” 200 litres/ personne. Aux Jeux olympiques d'Athènes, en août 2004, les 39 sponsors officiels des jeux (dont Coca-Cola, McDonald's) obtiennent, contre près de 800 millions d'euros, l'exclusivité absolue de leurs produits sur le site. Il est donc interdit aux spectateurs d'entrer dans l'enceinte des jeux avec une bouteille d'eau, de boisson ou une gourde montrant le logo d'un concurrent, à moins d'en retirer l'étiquette. La puissance de l’argent prime sur toutes les autres considérations!! La santé étant le cadet de leurs soucis.

Le Coca Cola est une malédiction pour les paysans de l’ Inde.
Coca-Cola fut interdit d'importation en Inde en 1970 pour avoir refusé de livrer la liste de ses composants. En1993 , l'interdiction est levée, Pepsi arrivant sur le marché peu après. Une enquête menée par le Centre pour la Science et l'Environnement (CSE), laboratoire indépendant de New Delhi, montre que ces boissons, comme plusieurs marques d'eau en bouteilles fabriquées pour certaines par Coca Cola ou Pepsi, contenaient des résidus de pesticides dangereux. Publiés en juillet 2003 par l’ONG CSE, les résultats de tests sur quatre pesticides se sont avérés accablants. 100 % des échantillons contenaient du lindane (jusqu’à 42 fois la norme européenne) et du chloropyrifos (jusqu’à 72 fois la norme), 81 % du DDT (jusqu’à 25 fois la norme) et 97 % du malathion (jusqu’à 196 fois la norme). Une manifestation s’est tenue dans le Nord-Ouest de l’Inde, devant les portes d’une usine d’embouteillage de Coca-Cola.

L’ONG India Resource Center a mobilisé 1 000 personnes, pour dénoncer les pratiques environnementales du groupe : utilisation importante d’eau car le pompage des nappes pratiqué par leurs usines dépouille les pauvres du droit à se fournir en eau potable, Il faut 9 litres d’eau potable pour faire 1 litre de Coca d’où , par exemple et il y en a beaucoup d’ autres, l’assèchement de 260 puits, dont le forage avait été assuré par les autorités pour subvenir aux besoins en eau potable et à l’arrosage agricole dans la région du Kerala, appelée « grenier à riz ». A Jaipur, la capitale du Rajasthan, après l’ouverture de l’usine Coca-Cola, en 1999, le niveau des nappes est passé de 12 mètres de profondeur à 37,5 mètres. La pollution du sol et des eaux de nappes phréatiques et la présence de pesticides dans les produits indiens est à un niveau 36 fois supérieur aux standards européens ou américains. Et en plus, cerise sur le gâteau, Coca touche des subventions importantes pour participation à la politique industrielle régionale, pour des boissons dont la valeur nutritionnelle est nulle, en comparaison des boissons indiennes. Ce sont les femmes du village, pourtant illetrées,  qui ont mené la campagne contre Coca. Elles ont gagné contre le géant et je leur tire mon chapeau pour leur courage. Livre à lire : Coca Cola l’enquête interdite,  de William Reymond Reymond montre combien la naissance de la firme s'inscrit dans les pratiques d'un capitalisme de gangster, tel qu'il était souvent pratiqué aux Etats-Unis à la fin du XIXe siècle. Surtout, une étude minutieuse de la période de guerre vient sérieusement écorner l'image de patriote participant à l'effort américain, que met en avant l'histoire officielle de l'entreprise. Ses dirigeants ont sciemment utilisé la proximité qu'ils entretenaient avec le pouvoir nazi pour continuer à exister pendant la guerre, en Allemagne et dans les pays conquis, afin d'être sûrs d'être présents sur le marché européen quand tout serait fini.

Conclusion extraordinaire de grande sagesse indienne

La conclusion je l’emprunte au juge Balakrishnana Nair qui a ordonné à Coca-Cola de cesser ses pompages pirates dans la nappe de Plachimada. Les attendus du jugement valent autant que la décision elle-même. En effet, le magistrat a notamment précisé : « La doctrine de la confiance publique repose avant tout sur le principe voulant que certaines ressources telles que l’air, l’eau de mer, les forêts ont pour la population dans son ensemble une si grande importance qu’il serait totalement injustifié d’en faire l’objet de la propriété privée. Lesdites ressources sont un don de la nature et devraient être gratuitement mises à la disposition de chacun, quelle que soit sa position sociale.  Puisque cette doctrine impose au gouvernement de protéger ces ressources de telle sorte que tout le monde puisse en profiter, il ne peut autoriser qu’elles soient utilisées par des propriétaires privés ou à des fins commerciales (...). Tous les citoyens sans exception sont les bénéficiaires des côtes, des cours d’eau, de l’air, des forêts, des terres fragiles d’un point de vue écologique. En tant qu’administrateur, l’Etat a de par la loi le devoir de protéger les ressources naturelles, ne peuvent être transférées à la propriété privée. » En clair : l’eau est un bien public.

Je souhaite vous avoir intéressé et informé pour votre santé, bien que j’ai écrit ce document en 2013. C’est ce qui m’importe le plus... Et buvez de l'eau ou du vin avec modération... Soignez vous bien.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)