Appelez-nous au : 0 489 610 133 - appel gratuit depuis une ligne fixe

Interrogations sur l’homme !

Publié le : 18/02/2013 22:16:36
Catégories : Découvertes

L'autre soir, j’ai visionné, sur Arte, le film « Dans la tourmente ». L'histoire vraie de l'écrivaine russe Evguénia Guinzbourg, déportée en Sibérie sous Staline. Ce film dénonce l'arbitraire des grandes purges et la précarité de la vie humaine dans les camps de concentration soviétiques.

L'Homme

Je me demande DONC comment un homme seul, Staline, a pu arriver à instaurer et à imposer un tel système à un pays tout entier ? 18 millions de déportés et plus de 5 millions de morts jusqu’en 1955!

Et puis bien sûr, automatiquement, vient à l’esprit Hitler; la folie d’ un homme, imposée à toute l’Allemagne avec les camps de concentration de 1933 à 1945. Et puis, la révolution culturelle en Chine de 1966 à 1968. Au nom du « Petit Livre rouge », de Mao, les gardes rouges vont humilier, battre et torturer les enseignants, les écrivains, les cadres politiques.

Ils forceront leurs victimes à faire d’interminables et épuisantes séances d’autocritique. Ils vont tellement maltraiter ces hommes et ces femmes que beaucoup préfèreront se suicider.

Résultat : 1 million de morts et des cicatrices que la Chine peine à oublier. Et me vient à l’esprit, ces cimetières espagnols dans le sud Ouest, près des Pyrénées, dont j’ai compris le pourquoi après des recherches sur internet. Ces camps, gardés par les gendarmes français, où on estime avoir entassé, le mot n’est pas trop fort, 275 000 personnes, en 1 mois, en 1939 . Soixante ans ont passé dans un semi-silence...

Enfin aussi, les camps de regroupement de harkis, ces soldats musulmans qui se sont battus pour la France et qu’elle a abandonnés en Algérie. Et quand ils sont arrivés en France, en 1962, on a très mal accueillis ces frères d’armes qui se sont battus pour la France et qui ont tout perdu.

La durée d'existence de ces camps est allée bien au-delà de celle des simples camps de réfugiés, car les autorités françaises n'ont pratiquement rien fait pour assurer leur intégration. Et surtout ne parlons pas des harkis de peur d’ indisposer le gouvernement algérien!

Comme le dit si bien Jeannette Bougrab, ancienne ministre, invité samedi, de Ruquier. Je pourrais continuer longtemps sur le même thème... Mais ce qui me frappe c’est toujours cette affaire de pouvoir . Un dirigeant impose sa loi et tous ceux qui sont proches se taisent et obéissent. Et c’est valable dans bien des situations. Par exemple prenez le cas des médicaments; tous ceux qui participent à la mise en vente d’un médicament, qui savent que les études sont tronquées ou manipulées, ou qui savent que les effets nocifs sont supérieurs aux positifs, pourquoi n’agissent-ils pas? Pourquoi n’alertent-ils pas les autorités?

Tout simplement parce que ceux qui donnent le feu vert, l’AMM qui autorise la vente du médicament, sont les mêmes qui travaillent pour ces laboratoires. On peut pas leur demander de mordre la main qui les nourrit ! Un médecin courageux l’a dit au journal télévisé : quand il a essayé de dénoncer le Médiator, il a aussitôt subi des pressions et des menaces du laboratoire et même de l’ordre des médecins. Il a abandonné et est rentré dans le rang. Et il n’est pas le seul...

Moralité, l’homme est capable du pire et du meilleur, mais le pire cela reste l'indifférence…

Partager ce contenu

Voir tous les commentaires (4)

Janine Benoit


10/08/2013 02:43:08

je suis entièrement d'accord avec vous! quelle honte !!

Janine Benoit


10/08/2013 02:39:02

Connaissant la Syrie ne peux qu'être d'accord avec vous; merci pour cette belle analyse.

ANka


13/03/2013 14:12:35

« Dans la tourmente ». Et oui ça continue sous nos yeux. L'OTAN avec la France, Qatar et autres ont détruit la lybie de Khadaffi, passé sous le silence le génocide des noirs lybiens; s'est accaparé du fond souverain d ela Lybye s'élevant à plus de 200 millars de dollars afin d'aider leur économie en crise et mis la main sur tout leur pétrole. LE pays est littéralement détruit et les islamistes on été installé gràace aux pays agresseurs, les femmes n'ont plus le droit d'étudier etc.... La Côte d'Ivoire, est devenu une sorte de sous-préfecture, au bas mot après le largage des bombes de la FRance en 2011, plus de 80 000 morts, 2 millions de réfugiés. Le pays a reculé de 50 ans. La FRance a installé un homme plus docile et en a profité pour prendre les pactole des marchés à un vil prix. Sarkozy ne sera jamais jugé comme criminel de guerre, etd e même Françaois Miterrand pour sa complicité dans le génocide rwandais. D'ailleurs à ce propos, il avait déclaré :"un génocide de plus dans ces pays là, c'est pas important".LA Syrie, le MAli, bientôt l'Algérie sont dans la ligne de mire. Ne parlons pas du Congo Khinsasha où depuis 10 ans se déroule une guerre inouie sous les regards complaisant de l'ONU et de ladite communauté internationale comprenant les pays coccidentaux en plus de la Chine et de l'Inde . Plus de 10 millions de morts; un silence assoudissant des médias. Des charniers d'enfants, de femmes, d'hommes pourissant sont connus et cachés et tout cela pour notre bonheur. Il faut faire main basse sur le coltan, le pétrole, l'uranium. Ha l'uranium; hier soir aux infos, le présentateur parlait de la demande croissante de l'uranium pour le nucléaire cicivile, de la part de l'inde, de la France, des USA, de la CHine. J'ai dis à mon amie, si tu a s compris ce que c'est la géo-stratégie, il faut comprendre que ce commentateur sans le savoir lui même, annonce des futures guerres...Hé oui, on regarde les horreurs de l'histoire, alors que sous nos yeux cela continue, mais on s'en fiche, on ne cherche pas à comprendre. Il y a encore beaucoup de dictateurs à éliminer. Il y a les bons dictateurs et les mauvais; les bons sont reçus en France à bras ouvert, on ne souffle mot dans les médias, même si certains d'entres eux sont plus de 25 ans au pouvoir.... du moment que ces bons dictateurs nous laissent piller leur pétrole, leur uranium en souillant au passage leur terres, leur eau, et qu'on leur donne quelques miettes pour leur clan tout le monde est content. Le mauvais dictateur c'est celui qui se rend compte qu'il faut developper son pays, qu'il faut sortir des griffes de la bête et ne plus être une proie. Alors à ce moment là tout est possible pour l'éliminer et afin de faire main nbasse sur les ressources.Il y a quelque chose d'illogique, c'est de croire que toutes ces guerres se déroulant sous nous yeux sont des guerres de libération alors que ce sont des guerres atroces, impérialistes. Les pays occidentaux en période de décadence économique et avant tout spirituel, incapables d'avoir un réel projet humain n'ont que l'option de la guerre pour essayer de rester dans le devant de la scène. Souvenons nous que le plus grand crime de Hitler comme l'avait dit Aimé Césaire et d'autres histoiriens non européens, c'est d'avoir génocidé un peuple d'europe. Ce quHitler a fait, durant des siècles les européens l'ont fait aà des non européens. Malheureusement, la mémoire du peuple est très courte. Lorsque j'ai dis à ma fille étiudiante en droit international qu'il y a 25 ans de cela, lorsque je lisais le monde, ce jornal faisait l'apologie des talibans. Aujourd'hui, on fait l'apologie des islamistes en syrie, prétendant que ce sont des révolutionaires.. Bref tant à dire; ce monde violent, ces chefs d'état violents, personne ne voit que du feu. La violence c'est pas seulement l'acte de tuer; tuer, faire la guerre est la conséquence de la violence; la violence vient de notre état d'esprit. Alors ne soyons pas étonné de tous ces scandales qui en fait font partie d'un même processus basé sur l'avoir, l'enrichissement, le pouvoir...et cela quelque ce soit les moyens et le prix à payer.

LOUANCHI


19/02/2013 08:09:45

HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE :lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

Ajouter un commentaire

 (avec http://)