Appelez-nous au : 0 489 610 133 - appel gratuit depuis une ligne fixe

L'histoire des huiles essentielles

Publié le : 21/08/2018 16:55:43
Catégories : Espace Santé

Acheter Huiles essentielles

Comme je vous le disais dans mon article sur la peste, les huiles essentielles ne datent pas d'hier. Cela commence bien avant notre ère, dans l’Égypte Ancienne. En effet, des papyrus trouvés certifient de leur existence à partir de 4500 avant JC. Leur utilisation était sacrée, la médecine s’attachant à une croyance en la magie et aux symboles.

La civilisation égyptienne est aujourd’hui considérée comme la créatrice des huiles essentielles. Elle a influencé de nombreuses cultures et civilisations, apportant ses savoir-faire en médecine en Grèce, dans l’empire Romain et dans l’ensemble du bassin méditerranéen.

Nous retrouvons plus tard l´utilisation des huiles essentielles au Moyen-Orient environ 4000 avant JChrist. Premièrement employées en parfumerie et ensuite appliquées dans le domaine médical.
- Une grande évolution des huiles essentielles nous viendra des chinois et plus particulièrement de l’empereur-dieu Chen Nong, patron des pharmaciens et des médecins, qui identifia nombreuses plantes utilisables sous forme d’huiles essentielles en 2800 avant JC.
- Ensuite les perses inventeront la distillation 1000 ans avant JC et les romains permettront la diffusion de ce savoir en Occident jusqu´au Moyen Âge grâce aux croisades.
- Au Xème siècle AVICENNE, grand médecin et savant, produira la première huile essentielle pure.
- Au XVème siècle, le pharmacien sera appelé « aromathérii » d´où l'importance des plantes aromatiques dans les préparations de l'époque.
- Au début du XVIIème siècle, une centaine d’huiles essentielles sont répertoriées et utilisées en aromathérapie pour soigner une multitude de troubles bien précis. Puis vient l’arrivée des médicaments de synthèse avec lesquels on imagine pouvoir tout guérir. L’aromathérapie, les huiles essentielles et la phytothérapie sont donc mises de côté.
- Mais c’est au XXème siècle que l’utilisation médicinale des huiles essentielles revient en force grâce à René-Maurice Gattefossé, qui, après s´être gravement brûlé dans son laboratoire, a mis sa main sans réfléchir dans une bassine remplie d’huile essentielle de lavande et fût soulagé immédiatement. Il est l’investigateur de nombreuses expériences avec les huiles essentielles et a démontré leur immense potentiel curatif. Cela redonne un grand élan à l’aromathérapie et aux huiles essentielles. Puis viendra le livre du Docteur Valnet "Aromathérapie ? Traitement des maladies par les essences de plantes" devenu une référence pour les aromathérapeutes du monde entier et un héritage inestimable.

De nos jours, nous sommes persuadés que les huiles essentielles ont des vertus plus qu'extraordinaires. Elles peuvent largement remplacer certains médicaments et autres traitements sans effet secondaire ni contre-indication. Les huiles essentielles peuvent s'utiliser par exemple sur la peau (jamais pure), dans le bain ou en inhalation pour favoriser la relaxation et le bien-être. Elles ont aussi des effets bénéfiques sur l'état émotionnel et la santé du corps, en procurant un sentiment de paix intérieure et d'équilibre.
Mais si certaines de ces huiles essentielles présentent des propriétés indéniables, il est recommandé de les utiliser avec modération en respectant les dosages et voies d'absorption indiquées.

Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 7 ans, chez la femme enceinte ou allaitante et les personnes epiléptiques.
Utilisez toujours des huiles certifiées biologiques et non des huiles parfumées. Attention, ils existent sur le marché des contrefaçons dangereuses !

Les huiles essentielles sont extraites de différentes parties de la plante : les racines, le bois, les feuilles, les fleurs, les fruits ou encore les graines.

Elles contiennent de nombreux principes actifs (antiseptique, anti-inflammatoire, cicatrisant, relaxant…) qui sont extraits des végétaux par distillation (vapeur) ou pressage à froid (comme lorsque l'on appuie sur le zest d'une orange).

Créer une ambiance sympathique ou de détente avec des diffuseurs, soulager différentes douleurs, lutter contre une maladie, renforcer vos défenses immunitaires, reprendre de l’énergie, se détendre, mieux dormir… Il y a toujours une bonne raison d’utiliser les huiles essentielles.

Les huiles essentielles peuvent se prendre :
  • par voie orale à condition de suivre scrupuleusement les indications données.
  • par voie cutanée mélangées à des huiles végétales.
  • en diffusion atmosphérique grâce à un diffuseur (le plus fréquent).
  • en inhalation, très efficace en cas de rhume, sinusite ou bronchite.
  • dans le bain. La chaleur du bain favorise l’absorption des principes actifs par l’organisme, on bénéficie à la fois d’une relaxation et d’une véritable inhalation !

Les Huiles Essentielles en cuisine


- On y pense rarement, mais vous pouvez tout à fait les utiliser en cuisine afin de parfumer vos plats et pâtisseries.. Elles sont à utiliser en petites quantités. Moi personnellement, j'adore mettre 2 gouttes d´huiles essentielles de citron dans un tartare de daurade ou bien 2 gouttes d'huile essentielle de pamplemousse dans celui du saumon. Sur une compote de pommes, pensez à l’huile essentielle de cannelle.
- N'oubliez pas que même si elles sont naturelles et certifiées bio, certaines Huiles Essentielles contiennent des allergènes et peuvent s’avérer toxiques si elles sont utilisées en trop grande quantité.
- D'autres encore sont absolument à bannir lorsqu’il s’agit de l’usage interne comme par exemple l’amande amère, l’anis vert, l’arnica, la moutarde, l’origan, la sauge officinale...

Si vous le souhaitez je peux vous faire parvenir quelques unes de mes recettes préférées comme mon biscuit cacao orange qui font saliver mes petits enfants.

J’espère que ce petit dossier sur l’aromathérapie vous a plu et pourra vous aider à vous familiariser avec les huiles essentielles. Ci-après un petit résumé...

Huiles essentielles
Huiles essentielles partie 2

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)