Appelez-nous au : 0 489 610 133 - appel gratuit depuis une ligne fixe

La gale...

Publié le : 01/09/2015 14:09:03
Catégories : Espace Santé

La Gale

Qu’est-ce que la gale ?

La gale est une infection cutanée contagieuse, due à un parasite invisible à l'œil nu : le sarcopte. La femelle sarcopte creuse des petits tunnels sous la peau où elle pond ses œufs. La gale n’est pas une maladie grave, mais un traitement est nécessaire pour obtenir une guérison. La gale n’est pas une maladie rare qui ne se développerait que dans des conditions de manque d’hygiène. La gale touche tout le monde et peut demain venir, chez vous aussi. Quels sont les modes de transmission ? La gale se transmet d’un sujet parasité à un autre sujet par contact cutané direct. Elle peut aussi se transmettre par contact avec du linge contaminé.

Quels sont les principaux facteurs de risque de transmission ?

Les principaux facteurs de risque de transmission sont les contacts rapprochés, la cohabitation vie de famille, collectivité), mais aussi les activités de soins (toilettes, soins infirmiers, massages…).

La gale est-elle contagieuse ?

La gale commune est peu contagieuse, on retrouve en moyenne 5 à 15 parasites dans la couche superficielle de la peau. La gale profuse est très contagieuse. On peut retrouver des milliers de parasites chez le patient. Quel est le temps d’incubation de la gale ? Le temps d'incubation varie entre 3 et 6 semaines. On peut donc transmettre la maladie sans le savoir.

Quels sont les signes de la maladie ?

La gale se manifeste par une envie intense de se gratter très pénible à supporter, tout particulièrement la nuit, entre les doigts, mais aussi parfois au niveau des poignets, des avant-bras, des coudes, des aisselles, du nombril, des cuisses, des fesses, des organes génitaux masculins, des auréoles mammaires chez la femme. La gale profuse envahit tout le corps y compris le dos, le visage, le cuir chevelu… Dans l'entourage de la personne atteinte, comment éviter la transmission du parasite ?

- Par le lavage des mains Le lavage des mains avec eau et savon est essentiel pour éliminer le parasite sur la peau et ainsi limiter la contamination.

- Par l’éviction La personne contaminée par la gale ne doit pas fréquenter de collectivité (éviction scolaire, arrêt de travail) jusqu'à 3 jours après le début du traitement.

Qui doit être isolé et combien de temps ?

Seule la personne qui a la gale doit être isolée 3 jours à partir du début du traitement contre la gale. Comment se traiter contre la gale ? STOPOTIC externe . Le traitement aux huiles essentielles utilisé contre la maladie de Lyme est le plus efficace. Lire l’article de mon blog sur la maladie de Lyme.

Quel est le secret de la réussite d’un traitement contre la gale ?

Pour que le traitement de la gale soit efficace il faut traiter, impérativement en même temps, la personne atteinte de gale, ses contacts proches, aspirer et laver minutieusement leur linge et leur environnement.

Quels linges, quels environnements doivent être traités ?

- Les vêtements portés depuis 3 jours.
- La literie, les draps, couvertures, dessus de lit, taies, oreillers, et le linge de toilette doivent être lavés ou traités avec Acaroflor .
- Les matériaux absorbants matelas, fauteuils, tapis doivent être lavés et aspirés dans tous les cas. Ils doivent être en plus vaporisés avec Acaroflor.

Comment traiter le linge et l’environnement ?


- Lavage à 60°C pour le linge lavable à cette température.
- Produit ACAROFLOR pour le linge non lavable à 60°C et pour l’environnement.

Attention ACAROFLOR ne doit pas être manipulés par ou en présence d’une personne asthmatique et s’utilise dans une pièce aérée. Ça gratte, surtout la nuit Car c’est là, entre autres, au niveau des poignets et des mains qu’elle peut se loger avec une prédilection pour les entre-doigts. Le coupable : le sarcopte, un acarien quasiment invisible à l’œil nu qui se loge sous la peau pour y pondre ses œufs. Ses endroits préférés après les mains : les coudes, les avant-bras, les aisselles, l’arrière des genoux, le nombril, les fesses, la plante des pieds… Sa présence laisse apparaître sur la peau des petits sillons mais ils ne sont pas toujours très visibles. Bien évidentes en revanche sont les démangeaisons très intenses que le sarcopte provoque, plus particulièrement la nuit ou à la sortie d’un bain chaud. C'est en fait la présence de ses excréments sous les sillons qui crée les démangeaisons.

Sur la piste du sarcopte

Les signes cliniques de la gale ne permettent pas d’emblée d’établir le diagnostic et emmène sur d’autres pistes plus courantes du type eczéma ou psoriasis. Le retard de diagnostic favorise la progression de la maladie... La gale ne guérit pas d’elle-même. Des complications peuvent apparaître (infections cutanées provoquées par le grattage…) La gale peut survivre quelques jours sur des tissus qui auront été en contact avec la personne malade, comme les fauteuils en tissu, les couvertures, le linge, les serviettes, les essuie-mains, la literie, les tapis. La gale meurt en quelques jours (entre 3 à 8 jours) en dehors du corps humain Autre solution radicale si vous le pouvez : faites le traitement sur vous et vos proches puis quittez votre maison pendant huit jours. Loin de vous pendant une semaine, la gale ne survivra pas.

Parlez de votre aventure

Sensibiliser ses amis, son entourage familial et professionnel pour faire en sorte que la gale devienne aussi banale que les poux doit aussi faire partie du traitement.

Soignez vous bien…et donnez moi des nouvelles.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)