Appelez-nous au : 0 489 610 133 - appel gratuit depuis une ligne fixe

L’alcoolisme

Publié le : 14/11/2014 10:31:16
Catégories : Espace Santé

L'Alcoolisme

La dépendance à l'alcool ou d'autres drogues (de barbituriques à la cocaïne) est une dépendance physique et émotionnelle et les effets qu'elle produit impliquent une perte de contrôle, provoquant souvent des effets dévastateurs sur tous les aspects de la vie de l'individu, y compris le travail, la famille et la santé.

Les hommes courent un risque 5 fois plus élevé que les femmes de souffrir d'alcoolisme. Toutefois, l'incidence de l'alcoolisme parmi les femmes a augmenté au cours des 30 dernières années.
Pour autant, Faut-il subir indéfiniment, dans l’espoir (illusoire) que les choses vont un jour s’arranger ? Devez-vous accepter que votre vie, et celle de vos proches, se détériore un peu plus chaque jour ?

La situation que vous vivez, si difficile soit-elle, n’a rien d’une fatalité. L’alcoolisme est une maladie. Bien que la cause exacte de l'alcoolisme soit inconnue, des études ont montré qu'il est de plus en plus prouvé que la prédisposition à cette maladie peut être héréditaire (mais pas obligatoire) et que les risques d'en être atteint augmentent de façon importante chez les familles dont des membres (notamment les parents et les frères et sœurs) ont une dépendance à l'alcool. Les facteurs de risque peuvent comprendre un trouble psychiatrique comme la schizophrénie, la dépression ou des troubles anxieux.

Les signes qui alertent sur une dépendance à l'alcool

• éprouver de la contrariété quand quelqu'un suggère de moins boire;
• consommer de l'alcool même lorsque les conséquences pourraient être néfastes (par ex. au travail);
• prendre de l'alcool dés le matin pour faire face à la journée;
• boire souvent plus qu'on l'a prévu lors de réunions sociales;
• cacher des bouteilles d'alcool à la maison ou au travail;
• boire seul ou en cachette;
• ressentir du désintérêt à l'égard des activités et des loisirs qui procuraient du plaisir.

Lorsque l'alcool est consommé à des doses élevées, il devient vite une substance toxique. Les principaux symptômes sont des vomissements, la stupeur, les changements du comportement et une altération importante du système nerveux central, puis une déshydratation et un violent mal de tête. À doses élevées, l'alcool peut tuer parce qu'il supprime la fonction respiratoire ou la fonction cardiaque.

Même à des doses non létales, l'alcool peut aussi causer la mort !

C'est ce qui se produit avec la pneumonie de déglutition quand les personnes profondément endormies après une nuit de beuverie s'étouffent lorsque leurs vomissements sont inhalés dans les poumons.

Alors que faire ?

La première des choses est de sortir de ce jeu où chacun sait que l’autre sait, mais ne dit rien. Même si le malade, car c’est un malade, n’en convient pas dans un premier temps. L’étiquette d’alcoolique est insupportable et le malade pense pouvoir gagner seul le combat contre l’alcool. Malheureusement, au refus farouche de reconnaître sa dépendance va succéder le sentiment, très pénible, de la culpabilité et de l’impuissance… Les thérapies naturelles tentent d'offrir ce soutien. Elles sont souvent utilisées en combinaison avec des conseils et des programmes traitant des causes psychologiques sous-jacentes à la dépendance. Les gens alcooliques ou les toxicomanes sont généralement mal nourris et leur foie a subi des dommages. La thérapie nutritionnelle tente de corriger les insuffisances nutritionnelles pour aider le corps à éliminer les toxines. L’alcoolisme peut affecter le jugement d'une personne sur l'alimentation et limiter la capacité de son organisme à absorber certains nutriments. Les alcooliques ont presque toujours des lacunes dans les vitamines B, en particulier la vitamine B1 (thiamine). En fait, cette carence est responsable de la plupart des comportements manifestés par des alcooliques sévères. Cette déficience peut être à l'origine de lésions cardiaques et d'une dégénérescence mentale. Les niveaux de thiamine doivent être restaurés au cours de la réhabilitation, ce qui nécessite souvent des injections de vitamine au moins au début. Une personne qui consomme de l'alcool alors qu'elle est à jeun risque de faire une crise d'hypoglycémie. Cette situation est particulièrement dangereuse pour une personne atteinte de diabète et prenant de l'insuline pour abaisser son taux de sucre sanguin.

Pour y remédier :

• Accroître de manière significative la consommation de glucides complexes non raffinés, y compris les grains entiers et les fruits et légumes frais.
• Évitez tous les sucres.
• Réduire la consommation de glucides raffinés, comme le pain blanc. Les plantes peuvent soulager certains symptômes d’alcool ou de la drogue (de l'anxiété à l'insomnie) et aider à détoxifier le corps. Elles peuvent également être utilisées pour réduire la dépendance de la personne.

Mes Conseils pour accompagner le traitement médical…

Pour soulager la dépression et procurer un état de calme, le millepertuis est souvent prescrit. On le trouve dans une formule bien équilibrée SERENOFLOR. Le Griffonia Simplicifolia est une réponse naturelle pour aider à retrouver calme, sérénité et qualité du sommeil. Sous forme de gélules. Le Griffonia Simplicifolia est une plante africaine dont les graines sont naturellement riches en L-5- HTP (Hydroxytriptophane), précurseur direct de la sérotonine.

ATTENTION : si vous êtes sous anti-dépresseur, le millepertuis et le Griffonia Simplicifolia SONT A PROSCRIRE en raison de risques sérotoninergiques qu'ils peuvent entraîner. Pour la désintoxication, plusieurs plantes contribuent à nettoyer le sang et à soutenir le foie, principal organe de filtrage des toxines. Les plantes peuvent aider à prévenir les dommages d'origine médicamenteuse à cet organe. Je conseille de faire une cure de trois mois de plantes désintoxicantes pour le foie avec HEPATOFLOR composé de 13 plantes. 25 gouttes 3 fois par jour dans de l’eau. Dans les cas sérieux il faut rajouter DESMODIUM, la plante Africaine qui régénère la cellule hépatique ; cette plante est utilisée aussi dans la radiothérapie du cancer, des hépatites A, B, et C. Plusieurs suppléments aident dans le processus de désintoxication, dont la VITAMINE C indispensable. Parmi les autres suppléments utiles se trouvent le calcium et le magnésium. OSTÉOFLOR fournira le calcium et MAGNEFLOR le magnésium. Il existe aussi une solution pour régler à la fois les problèmes de constipation mais aussi de diarrhée : MEGA-SYMBIO. Les probiotiques sont des adaptogènes. C'est à dire qu'ils peuvent aider à résoudre des problèmes radicalement opposés. En fait, ils s'adaptent. De plus, de récentes études ont montré un lien entre une flore intestinale déficiente (présence de mauvaises bactéries) et les phénomènes de dépression alcoolique. Les pré et probiotiques de MEGA-SYMBIO vont rétablir l'équilibre microbien intestinal. Pour restaurer les fonctions sexuelles: LA MACA. Harmonisant la production hormonale, la Maca favorise une bonne vitalité sexuelle. La MACA est une plante Péruvienne qui a été fortement utilisée par les Indiens des Andes afin d'améliorer la fertilité des humains N'attendez pas d'effet immédiat mais plutôt après deux à trois semaines de cure.

Les Protéines de Lupin : Les protéines sont des éléments essentiels de la vie de la cellule : elles peuvent jouer un rôle structurel, un rôle dans la mobilité, un rôle catalytique (les enzymes), un rôle de régulation de la compaction de l'ADN ou d'expression des gènes (les facteurs de transcription), etc. En somme, l'immense majorité des fonctions cellulaires sont assurées par des protéines. C’est particulièrement utile pour ceux qui buvaient de la bière, pour que leur organisme ne soit pas en manque. Elles sont bonnes aussi pour régénérer les tissus organiques, les muscles etc. Mais à tout ceci il faudra rajouter une bonne alimentation 3x par jour, la plus végétarienne possible, en évitant le gras et la malbouffe.

Le sport : Il suffit de commencer par de la marche, puis enchaîner par la suite sur de la marche rapide et au delà quand un semblant de forme commence à revenir. Le sport, c'est bon pour le corps mais aussi pour l'esprit.

Un point important : L’abstinence (le fait de ne plus consommer d’alcool) doit être totale et inconditionnelle quand le résultat est enfin atteint sous peine de rechute immédiate….

Tous les produits conseillés sont sur le site : www.janinebenoit.com

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)