Appelez-nous au : 0 489 610 133 - appel gratuit depuis une ligne fixe

Maladie de Willis-Ekbom, anciennement Syndrome des Jambes sans Repos

Publié le : 11/03/2013 13:23:34
Catégories : Espace Santé

Maladie de Willis-Ekbom

Je me souviens du supplice que fut une soirée au théâtre! Coincée au milieu d’une rangée, vers le milieu de la pièce, mes jambes ont commencé à s’agiter malgré moi et impossible de les contrôler. Quelle angoisse!! Cette excellente représentation perdit tout intérêt et je me mis à prier pour quelle se termine au plus vite. Ce supplice me reprit dans mon fauteuil devant la télévision, sur ma chaise devant l’écran de l’ordinateur ou dans le lit la nuit.

Ce que l’on croit savoir en médecine, sur ce trouble peu connu et peu étudié :
Sur le plan médical, le syndrome des jambes sans repos est une affection caractérisée par une sensation d’agitation au niveau des membres inférieurs. Ce syndrome s’intensifie à la nuit tombée ou au repos, et se manifeste par un besoin impérieux de taper du pied, de bouger les jambes ou de se retourner dans son lit, de faire des flexions, de donner des coups de pieds. Il est pratiquement impossible pour la personne de rester immobile. On sait qu’il s’agit d’un trouble neurologique qui impliquerait un manque de dopamine dans le cerveau, et que les femmes sont en moyenne deux fois plus touchées que les hommes Comme souvent, les problèmes démarrent avec des irritations de l’intestin induisant une hyperperméabilité intestinale qui permet l’entrée des toxiques et des métaux lourds dans l’organisme. Ce dysfonctionnement neurologique pourrait avoir aussi pour origine un manque de fer qui diminuerait la production de dopamine par le cerveau et la moelle épinière, dans près d'un quart des cas, en cas d'insuffisance rénale, de grossesse ou d'antécédent chez les ascendants.

La circulation sanguine est un facteur important autant au niveau cérébral, qu’au niveau des jambes. Le ginkgo biloba est un antioxydant qui intervient sur l’équilibre entre la dopamine et la noradrénaline. Il est présent avec 12 autres plantes dans le Bioveine. Ce syndrome semble être aussi associé à la survenue d'une hypertension artérielle, d'un diabète, d'une obésité. Les champs électromagnétiques (électricité, téléphonie, écrans…) pourraient en être une cause supplémentaire ou au moins un facteur aggravant Dans le cas d'un syndrome de sevrage aux benzodiazépines, le syndrome des jambes sans repos prendra fin, en général, au terme des symptômes de sevrage qui peuvent durer 10 ans. Certains tests musculaires ou sanguins (taux de ferritine, d’hémoglobine, d’acide folique, de vitamine B12, de glucose et de créatinine) seront parfois nécessaires pour mettre en évidence certaines carences.

Que faire en cas de jambes sans repos ?


En premier lieu, si un facteur favorisant a été mis en évidence, tel que le diabète ou une carence en fer, il doit être traité. Pendant la crise, certains gestes permettent un soulagement, mais de courtes durées :

- Bouger les jambes, se déplacer, s’étirer, plier les genoux, faire de petits mouvements de piétinement (lorsqu’on est assis).

- Se masser les jambes.

- Appliquer de la chaleur (douche chaude des jambes, massage énergique) en alternant éventuellement avec du froid (douche froide, poche de glace).

- Essayer d’occuper son esprit à d’autres activités (plus facile à écrire qu’à faire).

Certaines règles d'hygiène de vie devront être mises en pratique :

- Éviter les excitants comme le café, le thé, l'alcool ou l'exercice physique intense en fin de journée.

- Faire des massages ou des exercices de relaxation et d'étirements.

Que prendre contre les jambes sans repos ?

Comblement des carences et relance de la synthèse de la dopamine :
La plante Griffonia aide à restaurer l’équilibre entre les neurotransmetteurs. Le Mucuna pruriens (utilisée aussi pour la maladie de Parkinson) joue sur les mouvements incontrôlés. Voir les fiches de ces 2 plantes en annexe.  

À la pharmacie :  Prendre en oligothérapie ; Zinc nickel cobalt : 1 ampoule avant le déjeuner.

En homéopathie :
Zincum met  5CH contre les impatiences. — Cuprum met 5CH contre les crampes.

En allopathie : Ces médicaments de type « agonistes dopaminergiques » sont recommandés en première intention.  Mais, chez les patients, ces médicaments actuellement proposés ont une balance bénéfices risques défavorables.  

Pramipexol SIFROL est indiqué chez l'adulte pour le traitement des symptômes et signes de la maladie de Parkinson.

Quels en sont les effets secondaires ?

- Modifications du comportement : des personnes qui prennent le pramipexole ont développé un comportement anormal tel qu'une dépendance au jeu, des achats compulsifs, une hypersexualité ou une frénésie alimentaire.

- Pression artérielle : le pramipexole peut faire baisser la pression artérielle de certaines personnes.

- Somnolence ou accès de sommeil soudain : le pramipexole et d'autres médicaments similaires peuvent entraîner de la somnolence et un accès de sommeil soudain ou des attaques de sommeil. Très dangereux en conduisant.

- Hallucinations : les personnes qui prennent ce médicament devraient être avisées du risque d'hallucinations (en particulier voir des choses qui n'existent pas vraiment) qui peuvent affecter leur capacité à conduire ou à accomplir d'autres tâches quotidiennes.

Le comble du comble !

Dans le syndrome des jambes sans repos : lorsque ce médicament est utilisé pour le traitement des symptômes du syndrome des jambes sans repos, il peut entraîner une aggravation des symptômes tôt le matin. Il peut également entraîner l'apparition des symptômes plus tôt en soirée ou accentuer les symptômes.

Ropinirol Adartrel ®, Vunexin ® et Zipereve ® les effets indésirables sont essentiellement de nature dopaminergique, donc prévisibles, il s’agit de nausées (38 %), vomissements (13 %), sensations vertigineuses (12 %) des augmentations de la sévérité des symptômes ont été observées à long terme.

Rotigotine : Chez les patients souffrant du syndrome des jambes sans repos, les effets indésirables les plus couramment observés sont les suivants : nausées, réactions au site d’application, états asthéniques (tels que fatigue, faiblesse, sensation de malaise) et céphalées.

Prenez soin de vous et soignez-vous bien.

Partager ce contenu

Voir tous les commentaires (20)

Janine Benoit


23/10/2014 16:21:20

faites appel à moi si necessaire et bon courage; il faut passer un cap alors tenez bon, soyez tenace. Je vous soutiens de tout mon coeur Janine

florabarbera


23/10/2014 13:38:43

Chère madame, je commence demain votre traitement avec beaucoup d'espoir, je vous tiendrai au courant de la suite . un grand merci par avance

Janine Benoit


21/10/2014 19:43:46

Merci pour votre interet; Suivrez les conseils et le traitement que je donne dans mes articles surle blog. en ce qui me concerne je suis complètement de cette maladie. Bon courage.

florabarbera


21/10/2014 14:59:57

Je souffre de cette maladie et je suis au sifrol 0,18 2 cps plus 1 tramadol le soir je voudrai éliminer ces médicaments pouvez vous me donner un conseil. Je vous remercie beaucoup

Janine Benoit


10/10/2014 20:37:04

J'ai eu un témoignage où le super Adoloris à raison de 6 à 8 gélules jour pour commencer, et ensuite baisser le dosage, donne des résultats formidables dans la maladie des jambes sans repos; je vous conseille de lire mon article sur la maladie des jambes sans repos et de commander au plus tot les produits conseillés; De plus dans l´article qui précède vous avez des indications précises sur le régime alimentaire à adopter IMPÉRATIVEMENT. Je vous souhaite d´aller mieux rapidement et donnez moi SVP de bonnes nouvelles.

Janine Benoit


21/07/2014 12:11:39

désolée de vous répondre aussi tard mais je me trouvais au congrés international d´homéopathie de Paris. Vous trouverez tous les produits que je conseille sur le site : produits janine benoit . com tenez moi SVP informée de la suite et bon courage... Janine

Perrault


09/07/2014 15:51:54

Bonjour , Je me suis reconnue dans la lettre De Carole Phi 46 ,j'aimerai arrêter l'Adartrel, 1,75 mg et 20mg seroplex le soir. Où puis je me procurer votre traitement? Dois je consulter ? Qui? En vous lisant je reprend espoir , car c'est invivable, pas de sortie, plus de trajets trop longs en voiture , comme je souffre d'insomnie, je voudrais me reposer la journée , c'est impossible de faire une sieste... Merci de bien vouloir me répondre

Janine Benoit


20/05/2014 14:12:09

Merci pour votre commentaire; Malheureusement je constate que votre famille est très atteinte par la maladie; Je pense pour ma part que la solution ne réside pas dans le traitement du neurologue et dans la prise à vie de médicaments comportant des effets secondaires plus ou moins graves à plus ou moins long terme. Je vous ai donné le détail du traitement que j´ai suivi et qui m´a complètement sortie d´affaire. La décision vous appartient entre traitement chimique ou traitement naturel et sans risque. Bon courage et visitez mon site pour plus d´informations.

CarolePhi46


18/05/2014 08:09:39

Bonjour, Je découvre votre site, pour ma part, je souffre de la maladie de Willis Ekbom depuis de très nombreuses années et après avoir bien cru devenir folle, fin 2005, j'ai enfin un traitement, ma soeur et ma mère sont également sous traitement, mon fils de 16 ans en souffre aussi (de façon légère). Pour ma part, j'en souffre dans les jambes et dans les bras, quand j'ai une crise c'est très impressionnant, j'ai les jambes et les bras qui s'agitent tous seuls. Je suis sous Ropinerol (Adartrel) 5mg par jour, je n'ai aucun effet indésirable du médicament. Mais, ces derniers temps la maladie c'est malheureusement aggravée. Avec horreur, je me suis heurté à des neurologue, qui ne reconnaissent pas la maladie et ne veulent pas vous soulager. Pour eux c'est dans la tête. A notre époque je trouve cela lamentable. Aujourd'hui, j'attend de revoir un neurologue, parce que le mien a pris sa retraite et ça fait de mois que j'en cherche un qui considère bien la maladie comme tel et non comme un désordre dans notre tête. J'ai rendez-vous en août, 6 mois de délais !!!! Voilà j'espère que mon témoignage pour servir !! Merci pour votre blog ! Carole

Janine Benoit


07/04/2014 14:44:51

Pour le SDJR je vous conseille de prendre l´ennsemble du traitement que je préconise sur ce blog et pas seulement la griffonia mais aussi la mélatonine pour dormir. Vous les trouverez sur mon site ou en telephonant au 0489610133. Cette maladie est difficile á traiter et il faut sý prendre le plus tot possible. Bon courage.

coli


02/04/2014 01:32:21

Bonjour, Comme je ne dors pas j'ai découvert votre site et cela m'a beaucoup interressée, j'aimerais savoir ou trouver le griffonna et les autres plantes pour le SJSR. Car je ne suis pas pour les sifrol ou autres dopaminergique... Les trouve t on dans votre boutique car je n'ai pas trouvé!merci pour vos conseils. Valérie

Janine Benoit


12/02/2014 11:49:42

En médecine on va vous proposer des médicaments qui ne sont pas sans danger; Les jambes brûlantes au repos c'est un symptôme pour d'autres personnes ce sera des jambes très froides. Je connais bien cette maladie puisque j'en ai fait l' amère expérience. Relisez mes articles et vous aurez la solution. Bon courage et agissez au plus vite.

claudel


11/02/2014 23:08:33

Bonjour ,J'ai appris par hasard que j'avais cette maladie. J'aimerai avoir plusieurs avis et surtout savoir si la maladie pouvait rendre mes jambes brulantes au repos. Merci d'avance

Janine Benoit


18/11/2013 13:00:21

J'ai oublié de mentionner le Mucuna 4 gélules par jour; ce produit est spécialement indiqué dans la maladie de Parkinson et est valable pour calmer les mouvements incontrôlés de jambes.

Janine Benoit


30/10/2013 22:02:43

J' ai souffert de ce syndrome pendant des mois au point d'avoir l'impression de devenir folle; je passais des nuits blanches à faire les 100 pas dans la chambre; impossible de voyager en avion, d'aller au spectacle, de faire beaucoup de KM en voiture. j'étais de plus en plus fatiguée. Je ne voulais pas prendre de traitement en raison des effets secondaires que je connaissais. A force d' étudier le problème je me suis fait mon propre traitement. Tout d' abord, après un test acido basique révélateur, j"ai fait une cure D'Alcaflor, 1 cuillère à café pleine 3 fois par jour En même temps une cure de magnésium avec Magnéflor 4 gélules dans la journée Une cure contre le stress et la déprime avec Griffonia 4 gélules dans la journée élimination dans l'alimentation de tous les produits laitiers et du gluten En cas de douleur Super Adoloris 6 gélules par jour + en pharmacie 1 gélule par jour de B9 et 1 de fer. Vous ne risquez rien à essayer ce traitement qui m'a guérit Tenez moi SVP informée

aoytef


30/10/2013 15:19:31

Bonjour, depuis un moment je navigue sur des sites dédiés au syndromes des jambes sans repos on parle des causes mais pas des conséquences dut à la prise des traitements. je suis moi-même atteinte de ce syndrome je suis traité depuis un an et j'en subit les ravages. C'est peut être délicat d'aborder le sujet mais depuis que je prend ce traitement ma vie est un véritable calvaire, je subit de plein fouet un des effets secondaires je suis devenue hypersexuelle et cela peut faire sourire mais je peut vous assurer que moi je n'en peux plus. Avant j'avais une sexualité normal, aujourd'hui en plus de faire l'amour avec mon mari je suis obligé de me masturber plusieurs fois par jour devant un film pornographique et je n'en peux plus. J'en appelle à votre compréhension et vos témoignages et surtout comment vous vous en êtes sorties Merci

Janine Benoit


06/05/2013 12:35:16

Bonjour,de 4 à 6 gélules jour, mais je viens d'avoir un témoignage où le super Adoloris à raison de 6 à 8 gélules jour pour commencer, et ensuite baisser le dosage, donne des résultats formidables dans la maladie des jambes sans repos; Prenez soin de vousJanine Benoit

torollo stéphanie


30/04/2013 11:58:19

Bonjour, Quelle est la posologie préconisée pour le Griffonia & Mucuna pruriens? Merci d'avance.

Janine Benoit


15/03/2013 19:55:11

Merci pour votre commentaire, Dans mon article je précise les différentes causes du syndrome et je dis bien de commencer par soigner la cause quand elle est connue. Avec les traitements naturels combinés dont font parti la Griffonia et le Mucuna on obtient des résultats intéressant sans effets secondaires. Cela peut intéresser les adhérents de votre association; ce qui importe c' est la qualité et la concentration de ces 2 produits. Merci encore Janine Benoit

Association France Ekbom


11/03/2013 19:01:25

Article intéressant, merci. Je me permettrais d'ajouter quelques précisions : - le syndrome touche quotidiennement 3% de la population française - plusieurs causes sont possibles (manque de dopamine, grossesses, carences en fer...) - le traitement dépend directement de la causeDans le cas où vous êtes atteint par le syndrome, n'hésitez pas à prendre contact avec l'Association France Ekbom, association à but non lucratif reconnue d'utilité publique : <a href="http://www.france-ekbom.fr" rel="nofollow">http://www.france-ekbom.fr</a>.

Ajouter un commentaire

 (avec http://)