Appelez-nous au : 0 489 610 133 - appel gratuit depuis une ligne fixe

Qu’est-ce qu’ un AVC ?

Publié le : 21/02/2013 22:59:26
Catégories : Espace Santé

AVC ou accident vasculaire cérébral correspond à un arrêt brutal de la circulation sanguine, au niveau du cerveau, dû soit à un caillot situé directement dans l’artère (trois fois sur quatre), soit à une hémorragie cérébrale.

L'AVC en France ?

Chaque année en France, 130 000 personnes sont victimes d’un accident vasculaire cérébral. La connaissance des signaux d’alerte des accidents vasculaires cérébraux permet de sauver des milliers de vie chaque année.  

Comment identifier une attaque cérébrale ?

Il est assez difficile de reconnaître une attaque cérébrale, la diagnostiquer et emmener le patient à l’hôpital en moins de 3 heures. De ce fait la personne peut souffrir de sévères dommages au cerveau si les personnes autour d’elle n’arrivent pas à identifier ces symptômes.   

On peut reconnaître une attaque cérébrale en posant quatre questions simples : 

  1. Demandez à la personne de sourire.
  2. Demandez à la personne de parler, de dire une phrase simple avec cohérence (Exemple: il fait beau aujourd'hui)
  3. Demandez lui de lever les deux bras. 
  4. Demandez lui de tirer la langue. Si la langue va plus d'un côté que de l’autre, c’ est aussi l’indication d’un AVC.

Si la personne a des difficultés à éxécuter l’un ou l’autre de ces gestes, appelez immédiatement le SAMU ou les pompiers, et décrivez les symptômes à la personne en bout de ligne.

D’autres symptômes existent, ils sont brefs et durent moins de 24 heures :

  • Paralysie d’un membre ou d’un côté.
  • Baisse brutale, unilatérale de la vision ou vision double.
  • Troubles de la sensibilité d’un membre ou d’un côté.
  • Troubles de l’équilibre avec des nausées.

Certains AVC hémorragiques sont précédés de douleurs crâniennes diffuses, soudaines et de très fortes intensités. Mettez, en attendant les secours, la personne en position latérale de sécurité, c’est-à-dire couchée sur le coté. Il faut qu’elle soit à l’aise. Vérifiez aussi qu’elle ne s’étouffe pas avec sa langue. C’est de la rapidité et de l’efficacité de vos gestes que dépendra le prognostic. Car plus l’arrêt sanguin est important, plus les lésions peuvent devenir graves et invalidantes.  

Je vous parlerai de la prévention dans un prochain article.

Partager ce contenu

Voir tous les commentaires (3)

Ouhid


25/03/2014 23:10:35

AVC HEMORRAGIQUES http://ifcs-psy.eu/cours-neuro-avc-hemorragiques/Réponse

Janine Benoit


01/03/2014 14:23:51

Merci de votre intérêt pour le Baume des Mayas. Pour décrire les applications du Baume, tant en interne qu'en externe, il faudrait écrire, juste avec les témoignages, des centaines de pages ! Je crois qu'il n'y a pas un problème, de peau ou de muqueuses, que le baume n'ait pas traité avec succès; du bébé à la personne très âgée. n'hésitez pas à me questionner en cas de doute.

marie catherine


28/02/2014 22:55:50

Une amie m'a parlé du Baume des Mayas, je suis venue visiter votre site, tout est très intéressant. Merci.

Ajouter un commentaire

 (avec http://)