Appelez-nous au : 0 489 610 133 - appel gratuit depuis une ligne fixe

Que peut faire pour vous la Curcumine ?

Publié le : 17/12/2013 14:06:08
Catégories : Espace Santé

A quoi sert la curcumine ?

Les propriétés de la Curcumine ont été prouvées scientifiquement.

Elle réduit le cholestérol en stimulant la sécrétion biliaire; c'est un très efficace désinfectant intestinal; un excellent fluidifiant du sang qu'il purifie et un bon stimulant de la circulation sanguine.

Plusieurs travaux scientifiques ont démontré que la curcumine prévient les sanguins.

De récentes études cliniques ont attesté de l'efficacité de la Curcumine sur les douleurs articulaires, maux de dos et rhumatismes. Dans ces cas, la Curcumine active les macrophages, empêche les disques intervertébraux de sécréter des substances pro inflammatoires qui provoquent la douleur et bloque la synthèse des cytokines responsables de l'inflammation articulaire. La Curcumine freine la déminéralisation et neutralise les ostéoclastes empêchant ainsi la destruction osseuse.

L’action anti-inflammatoire du curcuma est comparable à celle de la cortisone, de la phénylbutazone (utilisée dans le traitement de l’arthrite rhumatoïde) et des anti-inflammatoires non-stéroïdiens. Il semble que la curcumine agisse en inhibant des enzymes qui participent à la synthèse des substances inflammatoires.

La curcumine est une médication prometteuse et sans danger pour maintenir en rémission les patients souffrant de colite ulcéreuse.

Contre le cancer :

Sur des patients atteint de cancer de la bouche et de la peau, la Curcumine a réduit, après dix-huit mois de traitement, la douleur et la taille des lésions tumorales. Utilisée en traitement préventif et en curatif elle fait régresser les cancers déjà existants (surtout oral, du conduit digestif, du foie, des seins et de la peau).

C’est un puissant antioxydant. Elle prévient la détérioration des tissus qui peut survenir lors des traitements de chimiothérapie.

D’autres études suggèrent que la curcumine empêche la formation de nouveaux vaisseaux sanguins par angiogénèse, privant du même coup les tumeurs de leur source d’énergie.

Contre la maladie d'Alzheimer :

Des observations in vitro et in vivo indiquent que la curcumine, peut contrer la maladie d'Alzheimer.

Des travaux de laboratoire avaient déjà montré que la curcumine pourrait stimuler la capacité de l’organisme à détruire la construction de plaques dans le cerveau liées à la maladie d’Alzheimer. Ces résultats démontrent que la curcumine peut ‘booster’ spécifiquement le système immunitaire des personnes qui souffrent de cette neuro-dégénérescence,

BACTÉRICIDE, FONGICIDE ET PARASITICIDE

Lors d’infections, la curcumine agit en inhibant la production de certaines toxines bactériennes qui peuvent causer de sérieux problèmes       à l’organisme. De même pour les aflatoxines, produites par les champignons qui se développent dans la nourriture mal préservée.

Maladies de Charcot-Marie-Tooth et de Déjerine-Sottas :
Ces maladies neurologiques d’origine génétique atteignent les nerfs. Ces affections d’évolutions progressives se caractérisent par une diminution de la force musculaire et des troubles de la sensibilité. Il n’existe pas actuellement de traitements curateurs.

Vu l’absence de contre-indication et d’effets secondaires lié à la curcumine on peut envisager un traitement valable avec cet extrait.

La curcumine, associée à l’extrait de poivre noir, prive les terminaisons nerveuses de substance P (substance qui génère la douleur).  La pipérine, alcaloïde naturel du poivre, permet de multiplier par 20 l’absorption de la curcumine.

Contre-indications : obstructions par des calculs biliaires. Si une lésion ou un calcul obstrue les voies biliaires, il est impératif de consulter un médecin avant d'entreprendre un traitement à la curcumine. .

J’espère que ce petit texte vous aura intéressé. N’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à me contacter s’il vous faut plus d’informations ou un conseil.

Merci.

 

Partager ce contenu

Voir tous les commentaires (3)

Franck


12/03/2014 21:57:58

Ce texte est en effet une pierre de plus à l'information trop rare sur la curcumine qui est à distinguer du curcuma. la curcumine étant une composante, la plus favorable à notre santé par ses effets anti inflammatoires grand spectre.

Janine Benoit


31/12/2013 11:17:26

L'extrait de poivre noir, la pipérine, est associé à la curcumine, extraite du curcuma, pour renforcer son action;Dans votre alimentation vous pouvez utiliser le poivre ou le gingembre, c'est toujours une question de modération, de bon sens et d'habitudes alimentaires.

rihn


29/12/2013 07:26:40

bonjour,j'ai lu que le poivre noir pouvait être agressif pour l'intestin et qu'on pouvait le remplacer par le gingembre (+ de l'huile pour l'assimilation) j'aurai voulu connaître votre avis merci

Ajouter un commentaire

 (avec http://)