Appelez-nous au : 0 489 610 133 - appel gratuit depuis une ligne fixe

Quoi de neuf contre l’ostéoporose ?

Publié le : 26/04/2013 18:00:50
Catégories : Espace Santé , Médicaments dangereux

Ostéoporose

Le Protelos® (ranélate de strontium) est prescrit chez les hommes et les femmes atteints d'ostéoporose, en préventif et en curatif. Pourtant, les autorités sanitaires savent depuis longtemps que sa balance bénéfices/risques est défavorable et que de plus en plus d'effets indésirables graves sont signalés.

Mais ce traitement rapporte des milliards au laboratoire pharmaceutique. L’autorisation de mise sur le marché a été accordée à Servier, qui s’est livré à une promotion effrénée de son medicament, par l’Agence européenne du médicament, sur la base d’une analyse tronquée. Le Comité de pharmacovigilance et d'évaluation des risques de l'Agence européenne du médicament (EMA) a recommandé le 11 avril de nouvelles restrictions du Protelos en raison du risque de problèmes cardiaques qu’entraîneraient la prise du médicament.

Des résultats d'études cliniques sur près de 7500 patients ont montré un risque accru d'infarctus chez les femmes post-ménopausées prenant du ranélate de strontium par rapport à celles qui prenaient un placebo sans augmentation du risque de décès. De plus, ce médicament à l’efficacité plus que douteuse, est; aujourd’hui, lié à des cas graves d’hypersensibilité qui se traduisent par des lésions de la peau, du foie et des reins (le syndrome DRESS), ainsi que des cas de thrombose veineuse. Car comme le rappelle la revue Prescrire dans son édition d'avril.

"Les nombreux effets indésirables du ranélate de strontium sont graves, voire mortels : troubles digestifs ; atteintes musculaires ; troubles neuropsychiques, surtout chez les patients âgés ou insuffisants rénaux ; thromboses et embolies pulmonaires ; hypersensibilités graves." Ainsi, de 2000 à 2011, 146 embolies pulmonaires ont été rapportées, mortelles dans 9 % des cas. Plus de 1 700 réactions d'hypersensibilité ont été notifiées dont environ 7 morts. "Ces données confirment que le ranélate de strontium est à éviter car il est plus dangereux qu'utile".

Source : Ranélate de strontium (Protelos°) et ostéopose. Plus dangereux qu'utile. Rev Prescrire 2013.

Comment prévenir le risque de fractures sans médicament ?

  • Se renseigner sur les méfaits des produits lactés.
  • Contrôler son équilibre acido basique sinon le corriger avec PH.
  • Aménager son habitat pour éviter les chutes.
  • S'exposer à la lumière du soleil car la vitamine D apportée par le soleil favorise la fixation du calcium sur les os; sinon prendre la vitamine D en supplément (de 2000 à 4000 U).
  • Faire de l'exercice physique,
  • Envisager une supplémentation en calcium avec un produit sans danger comme OSTÉOFLOR.

(Vous trouverez tous ces produits sur la boutique des Produits Janine Benoit)

Prenez surtout bien soin de vous…

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)