Appelez-nous au : 0 489 610 133 - appel gratuit depuis une ligne fixe

Un communiqué du président de l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle

Publié le : 04/12/2013 15:00:46
Catégories : Billet d'humeur

Le président de l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle parle

Vous le savez, en cette fin d'année 2013, l’herboristerie et la phytothérapie sont toujours menacées d’extinction en Europe, les homéopathes sont régulièrement attaqués, tandis que la législation sur les compléments alimentaires et son application sont une menace quotidienne pour les PME du secteur. Il y a donc du pain sur la planche !

Nous devons continuer à nous battre pour faire vivre la filière des produits naturels et faire accepter au législateur qu’il y a une place dans ce grand « marché » de la santé, pour de nouveaux acteurs de santé, à commencer par les herboristes !

PS de Janine: On n’interdit pas, pour l’instant, l’homéopathie, mais on interdit des souches qui permettent de fabriquer les remèdes ! c’est Machiavélique car c’est progressif et personne ne s’en aperçoi.

 

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)