LES CONSEILS SANTÉ DU LABORATOIRE JANINE BENOIT

Des aliments qui protègent la mémoire

Pouvant survenir à tout âge, une altération des fonctions cognitives peut être réellement handicapante au quotidien. Cependant, il est souvent possible d’y remédier par le biais d’une alimentation adaptée. Nous faisons le point sur les aliments à privilégier pour protéger votre mémoire.

 

Alimentation et cerveau : un lien étroit

« Que ton aliment soit ton premier médicament » ! Qui n’a jamais entendu cette célèbre formule qui fait écho à des travaux datant d’avant notre ère, écrits par le père de la médecine occidentale ? En effet, selon Hippocrate, l’alimentation constitue un pilier majeur de notre santé. La nutrition joue un rôle essentiel au regard de nos fonctions cognitives : pour que notre cerveau fonctionne correctement, il doit être nourri adéquatement. De manière globale, les aliments favorisant la mémoire doivent être riches en nutriments, et contenir peu de lipides et de sucres de piètre qualité.

Le sucre : l’ennemi de notre mémoire ?

Il est aujourd’hui établi qu’une consommation excessive de sucre peut être à l’origine de nombreux problèmes de santé et de maladies chroniques. Saviez-vous que le déclin cognitif en fait partie ? Si notre cerveau a bel et bien besoin de glucose pour fonctionner, des travaux scientifiques ont toutefois mis en évidence un lien entre l’excès de sucre et une mémoire affaiblie, avec notamment une diminution de volume de la zone cérébrale associée à la mémoire à court terme. Une étude a notamment montré un lien entre une consommation importante de boissons sucrées et l’état préclinique de la maladie d’Alzheimer. Diminuer la quantité de sucre ingérée au quotidien pourrait ainsi augmenter les performances cognitives, en plus d’améliorer l’état de santé global.

Le régime méditerranéen

Le régime méditerranéen est particulièrement connu pour ses bénéfices contre le déclin cognitif lié à l’âge. Il permettrait de diminuer le risque de maladie d'Alzheimer et de maladie de Parkinson.

Ce type d’alimentation se base sur une consommation accrue et quotidienne de fruits et légumes,  de fruits à coque, de légumineuses et de céréales complètes. L’huile d’olive peut également être consommée au quotidien, comme principal corps gras. La consommation d’œufs et de poisson doit rester modérée (environ deux fois par semaine). Le régime conseille de manger très peu de viande, en excluant autant que possible la viande rouge.

C'est le nombre de personne atteinte de troubles de la mémoire en France.

Sources :

1. J E Beilharz, J Maniam, M J Morris. Short-term exposure to a diet high in fat and sugar, or liquid sugar, selectively impairs hippocampal-dependent memory, with differential impacts on inflammation. Behav Brain Res. 2016
2. Matthew P Pase, Jayandra J Himali et al. Sugary beverage intake and preclinical Alzheimer's disease in the community. Alzheimers Dement. 2017
3. Costas A. Anastasiou, Mary Yannakoulia et al. Mediterranean diet and cognitive health: Initial results from the Hellenic Longitudinal Investigation of Ageing and Diet. PLoS One. 2017
4. Catherine Féart, Cécilia Samieri, Pascale Barberger-Gateau. Mediterranean diet and cognitive function in older adults. Curr Opin Clin Nutr Metab Care. Author manuscript. 2010

Produit ajouté à la liste

Pour vous proposer une expérience de navigation optimale et vous offrir le meilleur service, ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies utiles pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des statistiques et permettre les partages sur les réseaux sociaux.