LES CONSEILS SANTÉ DU LABORATOIRE JANINE BENOIT

Comprendre le diabète

Se caractérisant par une hyperglycémie chronique, le diabète est une pathologie dont l’incidence ne cesse d’augmenter. Bien qu’il constitue aujourd’hui une des dix principales causes de décès dans le monde, il est possible de prévenir diabète de type 2 (ou du moins de ralentir son apparition) grâce à un mode de vie sain.

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète sucré (aujourd’hui communément appelé « diabète » bien qu’il s’agisse d’un abus de langage) est une maladie chronique liée aux processus métaboliques. Il se caractérise par une glycémie (taux de sucre dans le sang) élevée, causée par une production insuffisante d’insuline par le pancréas ou par une mauvaise utilisation de celle-ci par l’organisme. L’insuline est une hormone qui transporte le sucre jusqu’aux cellules pour qu’il y soit stocké ou transformé en énergie. Cela permet notamment de réguler sa concentration sanguine. Le diabète entraîne ainsi une hyperglycémie qui, lorsque non traitée peut, à terme, endommager les nerfs, les yeux, les reins mais aussi d’autres organes. C’est une pathologie qui ne se guérit pas mais qui peut être contrôlée et parfois, prévenue.

Plusieurs types de diabète

Il existe différents types de diabète :

       Le diabète de type 1 (ou diabète insulinodépendant) : il s’agit-là d’une maladie auto-immune. Le système immunitaire s’attaque aux cellules pancréatiques sécrétrices d’insuline, conduisant à une absence de production de cette hormone. A ce jour, les causes de l’apparition de cette pathologie ne sont pas claires. Certains scientifiques penchent pour l’hypothèse génétique, d’autres pour celle d’un virus. Le diabète de type 1 touche moins de 10 % des diabétiques.

       Le diabète de type 2 (ou diabète non insulino-dépendant, ou diabète de la maturité) se caractérise par le développement d’une résistance de l’organisme à l’insuline qui conduit à une accumulation de sucre dans le sang. C’est la forme la plus courante de diabète, généralement considérée comme une pathologie liée au style de vie. Le plus souvent, le diabète de type 2 survient après l’âge de 20 ans. Toutefois, on fait aujourd’hui face à une augmentation de cas chez les enfants et les adolescents, résultant principalement d’une surcharge pondérale. La résistance à l’insuline est en effet aggravée en cas de surpoids et de manque d’activité physique.

       Le diabète gestationnel se traduit quant à lui par une hyperglycémie lors d’une grossesse. Bien que le taux de sucre dans le sang soit alors supérieur aux normes, il n’est cependant pas aussi élevé que dans le cas d’un diabète de type 1 ou 2.

Il existe également le « prédiabète » qui consiste en une augmentation de la glycémie à jeun, plaçant un individu entre la normalité et la pathologie. Cet état engendre un risque accru d’évolution vers un diabète de type 2 qui reste cependant évitable, tant que la maladie n’est pas installée.

Produit ajouté à la liste

Pour vous proposer une expérience de navigation optimale et vous offrir le meilleur service, ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies utiles pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des statistiques et permettre les partages sur les réseaux sociaux.