LES CONSEILS SANTÉ DU LABORATOIRE JANINE BENOIT

Cancer et acidité selon Otto Warburg

Au début du siècle dernier, Otto Warburg, lauréat d’un prix Nobel de médecine, a émis une hypothèse qui a constitué un véritable bond en avant en recherche scientifique concernant le cancer. Selon sa théorie, l’acidité fait partie des conditions favorables au développement des cellules cancéreuses. 

Otto Warburg, un scientifique éminent

Otto Heinrich Warburg était un physiologiste et médecin allemand qui a dédié la majeure partie de sa carrière à l’étude du métabolisme des tumeurs et de la respiration des cellules, plus particulièrement celle des cellules cancéreuses. Ses travaux, commencés au début des années 1920, lui ont valu au total 47 nominations en neuf ans au prix Nobel de médecine. Il a remporté celui-ci en 1931 pour la découverte de la nature et du mode d’action de l’enzyme respiratoire. D’autre part, Otto Warburg a également découvert que les tumeurs produisent des quantités importantes d’acide lactique chez les animaux.

« L’effet Warburg » et le microenvironnement tumoral

Selon Otto Warburg, les cellules tumorales obtiennent l’énergie nécessaire à leur existence au travers de deux mécanismes : la respiration et la fermentation. La fermentation leur permet de transformer le glucose en acide lactique. Le médecin allemand pensait que la cause première du cancer résidait dans un dysfonctionnement des mitochondries : le remplacement de la respiration de l’oxygène dans les cellules saines par la fermentation du sucre. Cette acidification du microenvironnement serait ainsi un facteur favorisant pour le cancer. En effet, les avantages potentiels de l’acidose pour les cellules cancéreuses sont multiples et cette théorie fait l’objet de nombreuses études scientifiques depuis les travaux de Warburg.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Depuis la Seconde Guerre mondiale, notre consommation de sucre ne cesse d’augmenter. En parallèle, l’incidence du cancer a elle aussi, gravement augmenté. Grâce aux travaux d’Otto Warburg, on sait aujourd’hui que les cellules cancéreuses dépendent étroitement du glucose dont une consommation accrue peut mener à une acidose. Bannir le sucre – bien entendu, pas celui des fruits qui sont à consommer sans modération (car il ne s’agit pas de glucose) – autant que possible de son alimentation s’avère ainsi un des meilleurs moyens pour prévenir le cancer ! Il existe par ailleurs des régimes acido-basiques qui permettent notamment de rééquilibrer le pH de l’organisme.

Sources :

1. Richard A. Brand. Biographical Sketch: Otto Heinrich Warburg, PhD, MD. Clin Orthop Relat Res. 2010
2. Scott K. Parks, Wolfgang Mueller-Klieser, Jacques Pouysségur. Lactate and Acidity in the Cancer Microenvironment. Annual Review of Cancer Biology. 2019
3. Maria V. Liberti, Jason W. Locasale. The Warburg Effect: How Does it Benefit Cancer Cells?. Trends Biochem Sci. 2017
4. Otto Warburg. On the Origin of Cancer Cells. Science. 1956

Produit ajouté à la liste

Pour vous proposer une expérience de navigation optimale et vous offrir le meilleur service, ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies utiles pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des statistiques et permettre les partages sur les réseaux sociaux.