LES CONSEILS SANTÉ DU LABORATOIRE JANINE BENOIT

Comprendre le fonctionnement de la prostate

La prostate est une petite glande appartenant au système reproducteur masculin. Organe jouant un rôle primordial dans la fertilité, la sexualité et le bon fonctionnement du tractus urinaire masculin, son importance reste pourtant méconnue par certains.

Qu’est-ce que la prostate ?

La prostate est une glande génitale que l’on retrouve uniquement chez l’homme. Généralement de la taille d’une noix, elle se situe entre la vessie et le rectum, entourant une partie de l’urètre (le tube qui permet d’évacuer l’urine de la vessie). Son rôle est notamment de sécréter le liquide prostatique, qui entre dans la composition du sperme à hauteur de 30 %. C’est pourquoi on la qualifie également de glande « exocrine », car elle sécrète des substances qui seront ensuite expulsées de l’organisme.

Un autre composant du sperme, le liquide séminal (fabriqué dans les deux vésicules séminales qui sont également des glandes exocrines) est mélangé au liquide prostatique dans l’urètre prostatique (tube traversant la prostate). Au cours de l’éjaculation, c’est la prostate qui a pour rôle d’expulser le sperme via l’urètre. Juste avant la survenue de ce phénomène, l’urètre prostatique se dilate, créant ainsi la sensation de pré-éjaculation.

Une taille qui évolue avec l’âge

Chez l’enfant, la prostate a une taille minuscule. Elle grandit ensuite lors de la puberté grâce à la sécrétion d’hormones sexuelles par les testicules et les glandes surrénales. Une fois la taille adulte atteinte, elle peut cependant continuer à grossir : il s’agit d’un processus naturel chez l’homme, lié à l’âge. Étant donné que la prostate entoure l’urètre, son agrandissement peut causer une compression de celui-ci, engendrant parfois des troubles urinaires qui peuvent survenir dès l’âge de 50 ans (parfois même avant). On parle alors d’hypertrophie bénigne.

Cancer de la prostate : un problème à ne pas prendre à la légère

Il faut savoir qu’un grossissement de cette glande génitale (ou une déformation de celle-ci) peut également avoir pour origine un cancer de la prostate. Il s’agit-là du cancer le plus fréquent chez l’homme. Il est recommandé de réaliser des dépistages à partir de 50 ans mais aussi en cas de présence de facteurs de risque tels que des antécédents familiaux.

Sources :

1. Société canadienne du cancer. Prostate. www.cancer.ca
2. Urology care foundation. What is Benign Prostatic Hyperplasia (BPH)? www.urologyhealth.org
3. NIH. Prostate problems. www.niddk.nih.gov

PRODUITS EN RELATION

Produit ajouté à la liste

Pour vous proposer une expérience de navigation optimale et vous offrir le meilleur service, ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies utiles pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des statistiques et permettre les partages sur les réseaux sociaux.