LES CONSEILS SANTÉ DU LABORATOIRE JANINE BENOIT

Comment lutter contre la perte de muscle ?

La fonte musculaire est un phénomène naturel qui survient notamment avec l’âge. Cependant, il faut garder à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’un processus irrémédiable, il est tout à fait possible de le prévenir, ou au moins de le ralentir.

Pourquoi perd-on du muscle ?

Dans certains cas, la fonte musculaire peut être liée à une maladie génétique ou à une dégradation trop rapide des protéines par l’organisme lorsque celui-ci est agressé (traumatisme, cancer, opération chirurgicale…). Cependant, la plupart du temps, la perte de muscle est liée au processus naturel de vieillissement. En effet, dès l’âge de 30 ans, nous commençons à perdre entre 3 et 8 % de masse musculaire par décennie, pourcentage qui augmente après 60 ans. Ce phénomène, appelé sarcopénie, est lié à l’atrophie des fibres musculaires, ce qui affecte leur force de résistance. Ce syndrome gériatrique a des conséquences considérables sur les performances physiques car il détériore la force musculaire.

Mangez, bougez !

La sédentarité est également l’ennemi des muscles qui, s’ils ne sont pas sollicités, finissent par perdre de leur masse. C’est pourquoi il est important de maintenir une activité physique régulière. De même, la sarcopénie est aggravée par la dénutrition, lorsque l’apport quotidien en protéines est insuffisant. C’est aussi la raison pour laquelle une fonte musculaire peut être liée à un régime trop restrictif. Il faut garder à l’esprit que les protéines sont essentielles au bon fonctionnement de nos muscles, c’est pourquoi il est primordial d’en consommer suffisamment pour éviter toute fonte musculaire. Selon des études, les protéines végétales ont un effet protecteur contre les maladies dégénératives, liées au vieillissement, mais aussi contre les maladies cardiovasculaires, car elles permettent de réguler le taux de cholestérol dans le sang.

Sources :

 1. Harvard Men's Health Watch. Preserve your muscle mass. 2016. www.health.harvard.edu
2. Volpi E, Nazemi R, Fujita S. Muscle tissue changes with aging. Curr Opin Clin Nutr Metab Care. 2004

3. Gazzani D, Zamboni F, Spelta F, et al. Vegetable but not animal protein intake is associated to a better physical performance: a study on a general population sample of adults. Food Nutr Res. 2019
4. Krajcovicova-Kudlackova M, Babinska K, Valachovicova M. Health benefits and risks of plant proteins. Bratisl Lek Listy. 2005

Produit ajouté à la liste

Pour vous proposer une expérience de navigation optimale et vous offrir le meilleur service, ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies utiles pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des statistiques et permettre les partages sur les réseaux sociaux.