LES CONSEILS SANTÉ DU LABORATOIRE JANINE BENOIT

Oméga-3 : comment augmenter son bon cholestérol ?

Indispensables à de nombreux mécanismes qui se déroulent dans notre corps, les oméga-3 influencent notamment notre taux de cholestérol. En sachant qu’ils ne peuvent pas être produits naturellement par notre organisme, il est essentiel d’en consommer suffisamment au quotidien.

Que sont les oméga-3 ?

Les oméga-3 sont des acides gras de la famille des polyinsaturés. Essentiels à notre santé, ils ne sont pas synthétisés naturellement par notre corps, c’est pourquoi il est important qu’ils soient inclus dans notre alimentation. Dans les années 1970, ils ont d’abord été classés parmi les vitamines (« vitamine F ») mais ils n’en font plus partie aujourd’hui étant donné que l’apport journalier nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme est de loin supérieur à celui des vitamines. La dénomination « oméga » vient, quant à elle, de l’emplacement de la double liaison que l’on retrouve dans leur structure chimique.

Plusieurs types d’oméga-3 : où les trouver ?

Il existe trois types d’oméga-3. Tout d’abord, nous avons l’AAL (acide alpha-linolénique), que l’on retrouve notamment dans l’huile de colza, de lin et de chanvre. Ensuite, l’AEP (acide eicosapentaénoïque), qui est synthétisé à partir de l’acide gras précédent mais en quantités insuffisantes pour notre organisme. On le retrouve également dans les poissons gras, de même que le troisième oméga-3 : l’ADH (acide docosahexaénoïque).

Les oméga-3 face aux maladies cardiovasculaires

Les oméga-3 n’ont pas d’effet direct sur le taux de cholestérol LDL (qualifié de « mauvais » cholestérol), cependant, ils augmentent la taille de ses molécules. C’est une action bénéfique pour notre organisme en sachant que lorsque les molécules de LDL sont petites, elles sont associées à un risque accru d’athérosclérose (pathologie artérielle pouvant notamment conduire à des crises cardiaques). D’autre part, ces acides gras permettent d’augmenter la concentration de cholestérol HDL qui, à l’inverse du LDL, est qualifié de « bon » car il capte l’excès de cholestérol pour transporter celui-ci vers le foie où il sera éliminé. D’autre part, les oméga-3 réduisent le taux de triglycérides dans le sang, ce qui permet notamment de prévenir les maladies coronariennes.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Pour éviter que votre taux de cholestérol ne devienne pathologique, il est conseillé de limiter la consommation de graisses saturées (graisses animales, huile de palme, beurre etc.). Nous vous recommandons de faire attention aux aliments industriels qui contiennent souvent de grandes quantités de mauvais cholestérol. L’American Heart Association (un organisme américain visant à diminuer les invalidités et les décès liés aux maladies cardiovasculaires et aux AVC) préconise de consommer du poisson au moins deux fois par semaine pour faire le plein d’oméga-3. Les oméga-6, quant à eux, bien qu’essentiels à notre organisme, sont à consommer avec modération.

Sources :

1. B Oelrich, A Dewell, C D Gardner. Effect of fish oil supplementation on serum triglycerides, LDL cholesterol and LDL subfractions in hypertriglyceridemic adults. Nutr Metab Cardiovasc Dis. 2013
2. Adam M Bernstein, Eric L Ding, Walter C Willett, Eric B Rimm. A meta-analysis shows that docosahexaenoic acid from algal oil reduces serum triglycerides and increases HDL-cholesterol and LDL-cholesterol in persons without coronary heart disease. J Nutr. 2012

3. Kevin C Maki, Andrea L Lawless et al. Effects of prescription omega-3-acid ethyl esters on fasting lipid profile in subjects with primary hypercholesterolemia. J Cardiovasc Pharmacol. 2011
4. American Heart Association. Fish and Omega-3 Fatty Acids. www.heart.org

Produit ajouté à la liste

Pour vous proposer une expérience de navigation optimale et vous offrir le meilleur service, ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies utiles pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des statistiques et permettre les partages sur les réseaux sociaux.