LES CONSEILS SANTÉ DU LABORATOIRE JANINE BENOIT

La quercétine pour en finir avec les allergies ?

La quercétine est un pigment que l’on retrouve dans de nombreux fruits et légumes. Antioxydant puissant, elle témoigne d’un excellent potentiel préventif mais également curatif face à de nombreuses affections.

Qu’est-ce que la quercétine ?

La quercétine est un flavonoïde, c’est-à-dire un pigment responsable de la coloration des fruits et légumes. Les flavonoïdes sont depuis longtemps étudiés pour leurs multiples propriétés (antibactériennes, antiallergiques, anti-inflammatoires, antioxydantes, anti-cancéreuses…) bénéfiques pour la santé humaine. Ils ont été découverts dans les années 30 par le scientifique hongrois Albert Szent-Györgyi de Nagyrápolt. Cela lui a valu le prix Nobel de médecine en 1937.

Alors qu’il existe plusieurs milliers de flavonoïdes différents, la quercétine constitue la forme la plus répandue dans notre alimentation naturelle, mais aussi la plus active. On en retrouve par exemple dans les pommes, les oignons, mais aussi des plantes telles que le millepertuis ou le Ginkgo biloba (c’est d’ailleurs à cette molécule que sont dues la plupart de leurs vertus médicinales).

Les bienfaits de la quercétine

La quercétine est avant tout un antioxydant très puissant. Elle combat les radicaux libres qui causent des dégâts à nos cellules et engendrent leur vieillissement (duquel découlent de nombreuses maladies telles que le cancer, le diabète, les maladies neurodégénératives etc.). C’est pourquoi ce flavonoïde est un allié santé incontestable pour prévenir tout un éventail de pathologies !

Selon une revue systématique d’un grand nombre d’études, publiée en 2020, la quercétine dispose d’un très vaste champ d’application thérapeutique, allant de certains cancers aux maladies du foie, en passant par l’arthrite et certaines infections microbiennes. Son effet synergique avec de nombreux traitements s’avère également particulièrement prometteur.

Un effet anti-allergie ?

Plusieurs études ont montré que la quercétine avait un effet anti-histaminique. En 2007, des chercheurs ont constaté qu’en réduisant la réponse inflammatoire de l’organisme, elle diminuait les symptômes des allergies respiratoires. Une autre étude datant de 2016 a également montré l’intérêt de ce flavonoïde dans le traitement de l’asthme et de la rhinite allergique, mais aussi de l’allergie à l’arachide. Des travaux plus récents, datant de 2020 ont confirmé cette efficacité, le tout en  l’absence d’effets secondaires. Selon les auteurs de l’étude, la quercétine est un excellent candidat pour être utilisée en traitement complémentaire dans le traitement des maladies allergiques, plus particulièrement de la rhinite.

Sources :

1. Salehi B, Machin L, Monzote L, et al. Therapeutic Potential of Quercetin: New Insights and Perspectives for Human Health. ACS Omega. 2020
2. Hattori M, Mizuguchi H et al. Quercetin inhibits transcriptional up-regulation of histamine H1 receptor via suppressing protein kinase C-δ/extracellular signal-regulated kinase/poly(ADP-ribose) polymerase-1 signaling pathway in HeLa cells. Int Immunopharmacol. 2013
3. Rogerio AP, Kanashiro A, Fontanari C, da Silva EV, Lucisano-Valim YM, Soares EG, Faccioli LH. Anti-inflammatory activity of quercetin and isoquercitrin in experimental murine allergic asthma. Inflamm Res. 2007

4. Mlcek J, Jurikova T, Skrovankova S, Sochor J. Quercetin and Its Anti-Allergic Immune Response. Molecules. 2016;21(5):623. Published 2016
5. Jafarinia M, Sadat Hosseini M, Kasiri N, et al. Quercetin with the potential effect on allergic diseases. Allergy Asthma Clin Immunol. 2020

Produit ajouté à la liste

Pour vous proposer une expérience de navigation optimale et vous offrir le meilleur service, ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies utiles pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des statistiques et permettre les partages sur les réseaux sociaux.