LES CONSEILS SANTÉ DU LABORATOIRE JANINE BENOIT

Charbon végétal suractivé : un remède vieux comme le monde

Autrefois considéré comme « l’antidote universel », le charbon végétal est utilisé depuis la nuit des temps pour ses nombreuses vertus. Il permet notamment de détoxifier le système digestif.

Qu’est-ce que le charbon actif ?

Le charbon actif se compose d’une matière carbonée à structure poreuse. Il peut être fabriqué à partir de n’importe quelle matière organique végétale riche en carbone (coquilles de noix de coco, écorces, noyaux d’olives etc.). Le charbon devient actif lorsqu’il est traité à des températures très élevées qui modifient sa structure interne, augmentant sa surface et diminuant la taille de ses pores. Il ne faut pas confondre le charbon actif et le charbon de bois utilisé pour allumer un feu de barbecue (contenant des substances toxiques pour notre santé) ! Les deux proviennent des mêmes matériaux mais il subsiste une différence fondamentale : la température de traitement.

Le charbon actif est utilisé depuis la nuit des temps pour ses vertus médicinales, mais aussi pour la purification de l’eau et d’autres liquides. Ses vertus ont été vantées par le père fondateur de la médecine, Hippocrate, en 400 av. J.-C.

Un pouvoir absorbant remarquable

Le charbon suractivé permet de piéger les gaz, les toxines et les divers agents chimiques dans notre intestin, afin d’éviter leur absorption par notre organisme. Étant donné que ces substances ne sont pas absorbées par le corps, elles sont alors évacuées par les selles.

Le charbon suractivé contre les empoisonnements

Le charbon suractivé est fréquemment utilisé en cas d’empoisonnement étant donné qu’il se lie aux toxines et permet leur évacuation. Il est d’ailleurs utilisé comme antidote aux poisons depuis les années 1800. Il témoigne d’une réelle efficacité dans le cadre d’intoxications médicamenteuses par exemple. Cependant, il faut noter qu’il ne fonctionne pas systématiquement dans les différents cas d’empoisonnement. Son effet est par exemple peu notable sur l’alcool et les métaux lourds. C’est pourquoi en cas de doute, il est essentiel de consulter un professionnel de santé.

Interactions

Si vous suivez un traitement médicamenteux, il est conseillé d’espacer la prise de celui-ci et celle du charbon suractivé d’au moins une heure car il peut réduire l’efficacité des médicaments de par son pouvoir absorbant.

Sources :

1. Juurlink DN. Activated charcoal for acute overdose: a reappraisal. Br J Clin Pharmacol. 2016
2. Villarreal J, Kahn CA, Dunford JV, Patel E, Clark RF. A retrospective review of the prehospital use of activated charcoal. Am J Emerg Med. 2015

3. Bond GR. The role of activated charcoal and gastric emptying in gastrointestinal decontamination: a state-of-the-art review. Ann Emerg Med. 2002
4. Albertson TE, Owen KP, Sutter ME, Chan AL. Gastrointestinal decontamination in the acutely poisoned patient. Int J Emerg Med. 2011;4:65. Published 2011 Oct 12. doi:10.1186/1865-1380-4-65

Produit ajouté à la liste

Pour vous proposer une expérience de navigation optimale et vous offrir le meilleur service, ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies utiles pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des statistiques et permettre les partages sur les réseaux sociaux.